Les métiers du design

Les métiers du design : emploi et carrière pour un designer

Discipline pratique basée sur le sens de l’imagination et de l’inventivité, le design recouvre de nombreuses fonctions professionnelles. Il existe plusieurs types d’emplois pour faire carrière dans le design. Associé aux arts appliqués, il correspond à une activité intellectuelle de haut niveau associant des compétences multiples ainsi que la maîtrise d’un rayon d’action ou d’un environnement défini. Le designer est avant tout un professionnel de la création qui évolue dans des contextes de travail très différents : designer graphique, produits, packaging, d’espace, food design, éco design… Voici les principaux métiers des designers.

Carrière de designer : un métier, plusieurs fonctions

Vous êtes capable de combiner culture générale, compétences techniques, créativité et sens de la forme tout en conservant un regard avisé sur les contraintes économiques du monde moderne et le contexte social : vous allez forcément vous rapprocher de l’activité qui correspond le mieux à votre métier de designer, selon la carrière à laquelle vous vous destinez, votre formation et votre niveau de responsabilité.

Le métier de designer recoupe en effet un ensemble d’activités très vaste, un domaine d’application dense et varié offrant de nombreuses opportunités de carrière. Designer graphique, produits, packaging, d’espace, food designer : il y en a pour tous les goûts et toutes les envies !

Sans compter les innombrables fonctions englobant de près ou de loin les différents emplois dans la sphère du design : designers couleur, de matière, stylistes (mode), designers dans l’événementiel, d’aménagement d’espaces de vente, d’accueil, concepteurs de mobilier, décorateurs, designers nouvelles technologies (webdesigners, designers sonores), concepteurs d’identités visuelles, etc.

Focus sur 4 métiers de designers, 4 carrières possibles

Si le designer graphique est en charge de la représentation de produits ou de documents, le designer produits élabore et invente les objets et les concepts, le designer packaging conçoit les emballages, tandis que le designer d’espace est un professionnel de l’agencement intérieur ou extérieur.

Une carrière de designer graphique

Le métier de designer graphique correspond à la prise en charge d’une activité de conception qui vise à mettre en œuvre et à coordonner la réalisation d’une communication visuelle.

Celle-ci repose sur la combinaison d’images et de textes agencés sur des supports imprimés ou numériques et interactifs (écran.) Le designer graphique intervient également sur la signalétique, le packaging et bien d’autres réalisations. Stratège du message délivré, c’est un véritable expert du signal, de la signification symbolique et de l’identité visuelle.

Il travaille souvent en freelance, mais peut également être employé par des agences de publicité, des maisons d’édition, des enseignes de presse, des collectivités publiques, des entreprises privées, etc., qui lui confient leur image et la promotion de leur représentation.

Le métier de designer produit

Le designer produits crée des formes et des volumes, des objets qui nous entourent au quotidien : tube de pâte dentifrice, boîte de biscuits, mobilier, carrosserie automobile, etc.

Le design est son métier en ce sens qu’il est un esthéticien de l’objet qui maîtrise l’ensemble des codes signifiants tout en laissant libre cours à ses idées créatrices. Au cours de sa carrière de designer, il sera amené à travailler avec une multitude d’acteurs, dans des secteurs professionnels variés, industriels et artisanaux.

Le designer produits conçoit donc le look des objets élaborés en série (parfois même aussi leur emballage, même si cette tâche est surtout dévolue au designer packaging) en tenant compte de plusieurs contraintes :

– la durabilité du produit,

– son ergonomie,

– sa taille et son volume,

– sa possibilité de recyclage,

– etc.

Spécialiste de l’imagerie numérique et des logiciels 2D et 3D, il est responsable du choix des formes, des couleurs, des dimensions et des matériaux utilisés lors de la fabrication, et travaille en liaison avec des responsables marketing (études de marché, comportements des consommateurs, nouvelles tendances) et commerciaux (évaluation des budgets consacrés à l’innovation.)

C’est à la fois un technicien, un inventeur, un artiste, un ergonome et un curieux observateur de l’évolution des styles esthétiques. Le métier de designer produits figure parmi les plus prisés dans l’univers du design publicitaire.

Son activité est à rapprocher de celle de designer industriel, qui intervient dans de multiples domaines de la création d’objets ou de concepts, de la naissance de l’idée à la conception du projet en passant par la définition du prototype.

Designer packaging

La carrière de designer packaging s’adresse majoritairement aux personnes privilégiant l’approche systémique du design, sur le rôle et la fonction des emballages et des flaconnages.

Le métier de designer packaging implique une maîtrise de l’ensemble des problématiques liées aux conditionnements des produits de consommation, alimentaires ou non, dans quasiment tous les secteurs d’activités, sur les marchés les plus divers.

Il représente en quelque sorte la caution de la qualité du produit final pour l’usager, garantissant l’intégrité des produits emballés ainsi que la sécurité du consommateur.

Les notions d’éco design et de cycle de vie du produit sont loin de lui être étrangères, dans la mesure où les dispositifs et matériaux de conditionnement, une fois déballés, n’ont très souvent plus de valeur et deviennent des déchets. Le designer packaging est donc non seulement un parfait analyste des enjeux industriels mais encore un spécialiste à l’écoute des innovations technologiques permettant de limiter l’empreinte écologique sur l’environnement et de préserver la nature.

Avant de laisser s’exprimer son pouvoir créatif et sa science du langage des formes, sa capacité à comprendre le branding (les enjeux de marque), les problématiques marketing de positionnement et les enjeux stratégiques du marché est primordiale. Ce métier particulier de designer requiert des compétences économiques avérées.

Designer d’espace

Le designer d’espace intervient dans de nombreux domaines. Il participe par exemple à la conception, la mise au point et la réalisation :

– d’espaces intérieurs (habitat),

– d’espaces éphémères (un stand, une exposition),

– d’espaces naturels,

– d’objets divers,

– de mobilier,

– etc.

Le métier de designer d’espace offre une activité riche et variée qui repose sur l’intégration de trois grands préceptes :

– l’analyse de la demande ainsi que du contexte culturel, historique ou social dans lequel il évolue ;

– l’étude des objectifs et la synthèse des choix retenus (esthétiques, techniques) pour la réalisation du projet ;

– la concrétisation reposant sur la mise en forme graphique et volumique (images, maquettes 3D) afin de présenter le projet au donneur d’ordre.

Assurant le suivi de chaque projet, le designer d’espace est capable de mobiliser des connaissances importantes dans des secteurs aussi variés que l’architecture, l’urbanisme, la scénographie, la muséographie, le patrimoine, le paysage, etc.

De nombreux emplois de designers sont répertoriés dans ce domaine : architectes (attention ordre des architectes) décorateurs d’intérieur, paysagistes, décorateurs, etc., au service d’agences de design, d’entreprises privées ou d’organismes publics. Les carrières de designer d’espace sont donc nombreuses.

Food design et éco-design

En plus des cursus menant à la découverte et l’apprentissage de ces 4 métiers très importants de la sphère du design, l’ESDL propose d’autres formations supplémentaires vouées à préparer les designers d’aujourd’hui et de demain à deux fonctions de plus en plus prégnantes dans l’univers du design contemporain : celles de food designer et d’éco-designer. Pour de plus amples informations, rendez-vous à la rubrique Les formations au design du site de l’École Supérieure de design des Landes.

La classification des emplois dans le design selon la DGIS

En 2011, alors sous tutelle du Ministère du Redressement Productif, la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services) a publié un document référençant les différents métiers des designers.

Recensant 8 activités générales, cette dernière répertorie ainsi les champs d’intervention principaux des personnes amenées à embrasser une carrière de designer.

  1. Le Management

Il regroupe les métiers des designers en lien avec les fonctions d’organisation, de stratégie et de management :

– directeur du design en entreprise : il définit la politique d’innovation par le design, assure la direction artistique et la gestion de la marque. Il est le garant de la culture d’entreprise et le lien transversal entre les différents projets ;

– directeur du design en agence : il assure la politique d’innovation de l’agence en termes de design et assure sa communication extérieure ;

– directeur artistique : garant de l’évaluation des projets et de leur cadrage, il conçoit les grilles d’interprétation et définit un langage commun présidant à la réussite de toute entreprise ;

– chef de projet design : interlocuteur privilégié avec la DG (Direction Générale) de l’entreprise, il profite de son expertise de designer afin de piloter les projets dont il a la compétence, en cohérence avec l’action initiée par la hiérarchie. Il coordonne les différents acteurs intervenant dans chaque process (ressources internes et externes, projets, partenaires, budget, calendrier, etc.).

  1. La recherche en design

Ce métier consiste à intégrer le design et l’innovation en tant que leviers dans le secteur économique et public. Surtout réservé aux universitaires et chercheurs émérites, il vise à cerner les nouveaux modèles ou concepts émergeant dans la société ainsi que les bouleversements dans la sphère économique, toujours en lien avec l’univers et les problématiques inhérentes au design.

  1. Le design de produit

Le designer produits développe une idée et la met en forme, en fonction de l’élaboration d’un produit industrialisable en série ou artisanal, pour le compte d’une entreprise ou d’un particulier (voir rubrique « focus sur 4 métiers de design. »).

  1. Les emplois dans le design de l’image

Cette catégorie incorpore les designers graphiques et les directeurs artistiques.

Le designer graphique met en cohérence un projet selon une stratégie visuelle préétablie, en tenant compte du cahier des charges et du budget de chaque opération (voir rubrique focus sur 4 métiers de design.)

Le directeur artistique recherche des solutions innovantes adaptées aux challenges qui lui sont proposés. Il explicite et accompagne la vision d’un projet visuel en optimisant les coûts de production et en tenant compte des contraintes budgétaires.

 

  1. Le design interactif

Cette famille de métiers du design regroupe :

– le designer UX : il définit la stratégie de création et teste la faisabilité des ébauches ;

– le designer sonore : il retranscrit de manière interactive un paysage sonore (facteur de différenciation, identitaire de l’entreprise) en maîtrisant ses contraintes techniques et esthétiques ;

– le Motion Graphique Designer : il conçoit les éléments graphiques dans un projet unique d’animation (data visualization.)

  1. Le design de service

Il permet de mettre en perspective les besoins de l’entreprise et ceux indispensables à la réalisation d’un projet dans le but de garantir sa cohérence.

  1. Le design d’espace

Analyser et comprendre les attentes et les besoins liés au design dans un environnement social et culturel : telle est la principale mission dans le cadre d’une carrière de designer d’espace.

  1. Le design matériaux-textile

Il repose sur l’objectif de différenciation par rapport à la concurrence en termes de vente de produits, d’amélioration de l’image de marque, de renouvellement de gammes, etc. Le choix des matériaux et des procédés de fabrication confèrent sens et qualité à un support ou à une matière.