Les définitions du design

Qu’est-ce qu’un designer ?

A la recherche d’une bonne définition du designer ? Dans l’automobile, le high tech, l’industrie mobilière et immobilière ou les arts culinaires, de multiples secteurs recherchent les talents des professionnels du design, dont les activités et domaines de compétence sont multiples. Mais qu’est-ce qu’un designer, de manière concrète ?

Découvrez la définition d’un designer, ainsi que plus largement les métiers du design, à partir de notions sémantiques incontournables dans l’univers de la création et de l’esthétique.

Définition !

La définition du designer selon l’AFD

Selon l’Agence Française des Designers (AFD), le design est un « processus intellectuel créatif, pluridisciplinaire et humaniste, dont le but est de traiter et d’apporter des solutions aux problématiques de tous les jours, petites et grandes, liées aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux. »

À partir de cette définition du design, la question suivante se pose : qu’est-ce qu’un designer, concrètement ? Quel est son métier ?

 

Le design : un métier qui évolue

Commençons d’abord par définir la notion de design. Présent dans la vie de tous les jours, le design répond à des besoins humains en matière d’habitudes et de valeurs, dans la sphère publique et privée.

 

S’il est si difficile de définir le terme design, c’est parce qu’il n’en existe pas de signification unique et définitive. Le design suit en effet les évolutions historiques, culturelles et techniques de la société, se réinventant à intervalles réguliers, par cycles ou à chaque époque. Au gré du temps, les apports des designers émergeant de génération en génération sur l’ensemble de la planète modifient sensiblement son caractère protéiforme.

Le design facilite la création d’espaces, la communication de messages visuels et sonores à partir d’un canal de transmission basé sur les codes de l’esthétique. C’est une sorte d’interface nécessaire à l’activité d’élaboration de produits et de services. Donnant un sens aux objets et aux idées, le design retranscrit des émotions et des identités. Jouant sur le pouvoir d’identification propre à chacun, il améliore l’accessibilité à la réalité sensible et à l’expérience immanente ou transcendante.

Qu’est-ce qu’un designer ? Définissons ses savoir-faire, son rôle, son action

De manière pragmatique, un designer est un professionnel, un praticien du design, qui conjugue :

– une formation artistique pointue ;

– des compétences techniques avérées ;

– un esprit d’analyse et de synthèse ;

– une éthique professionnelle ;

– un sens relationnel développé (dialogue avec les commanditaires et les fabricants.)

 

Des compétences protéiformes

Basées sur l’intuition et la création, qui lui permettent d’aborder les sujets et les projets les plus divers, les aptitudes du designer sont plurielles. Qu’est-ce qu’un designer ? C’est avant tout un inventeur capable de combiner une approche sensible de son métier avec les normes, règles ou codes en vigueur dans la société.

Il excelle avant tout dans la compréhension des processus qui régissent le sens de l’esthétique, des formes, des signes, des couleurs, de la lumière, des sons, des matières et des matériaux, de l’ergonomie… et de leur interaction ! Son expérience, son sens de la curiosité, de l’observation et ses prédispositions artistiques le poussent à chercher des solutions en vue d’apporter des réponses originales à chaque projet. L’inconnu ne lui fait pas peur, c’est même une source de motivation essentielle à son action, celle qui lui permet de s’illustrer dans un ou plusieurs métiers qui composent l’univers foisonnant des professionnels du design.

 

Qu’est-ce qu’un designer ? Définition de ses rôles principaux, ses attributions concrètes

« Les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail. »

Si de nombreux designers se reconnaissent dans cette citation empruntée à Léonard de Vinci, ce n’est pas par hasard. Leur rôle et leur action sont parfaitement connectés à la réalité, l’objectif étant d’aboutir à la concrétisation de l’idée abstraite.

Qu’il exerce dans les domaines et métiers du design graphique, produits, packaging, d’espace ou du food design, le designer se distingue dans l’ensemble des opérations suivantes, elles définissent le designer :

– la capacité à saisir et à analyser les tendances de consommation, les besoins ou les habitudes des individus à un moment donné ;
– la création et la réalisation d’objets esthétiques et fonctionnels ;
– la présentation d’une réponse adaptée aux attentes des commanditaires ou de la clientèle ;
– le respect des normes de fabrication et de sécurité en vigueur dans la sphère de confection d’objets ;
– le respect de l’environnement dans les processus de production (éco-conception) ;

– la satisfaction des contraintes budgétaires imposées à chaque projet ;

– le suivi de la réalisation de ces projets.

Le designer dispose d’un panel étoffé de connaissances qui lui permet de s’afficher comme source d’innovation et de progrès auprès des collectivités et des entreprises.

Notions générales autour des métiers des professionnels du design

Un métier, plusieurs disciplines

Le métier de designer définit une seule profession composée de disciplines transdisciplinaires variées pouvant être exercées dans différents domaines d’activité.

Le professionnel du design intervient afin de proposer des solutions issues de son aire de compétences dans l’environnement économique, social, culturel, etc.

Un adjectif ou un nom qualifiant de manière précise et très souvent associé au terme générique design : design graphique, design produits, design packaging, design d’espace, food design…

Ces fonctions évoluent constamment et s’imbriquent parfois les unes dans les autres en dépassant les cloisonnements. Certains designers sont en effet pluridisciplinaires, d’autres spécialisés à 100% dans leur champ d’intervention.

La modélisation de la NAF

La Nomenclature d’activité française (NAF) établie par l’INSEE effectue un classement (le plus exhaustif possible) des différents métiers ayant trait à l’univers du design. En voici un petit résumé :

Le design global

Il concerne tous les domaines d’activité et s’exprime par les fonctions suivantes:

– le design thinking ;
– le design collaboratif ;
– le design de service ;
– le design packaging ;
– le design signalétique ;
– l’éco-design.

Le design d’espace

Il associe les secteurs suivants :

– design d’intérieur ;
– design d’espace commercial ;
– design scénique ;
– design scénographique ;
– design lumière (light design) ;
– design paysager.

Le design des messages

Il comprend :

– le design graphique ;
– le design interactif ;

– le design d’illustration ;
– le design graphique animé (motion design) ;
– le design graphique environnemental ;
– le design photographique ;
– le design numérique ;
– le design sensoriel.

 

Le design produits

Ses domaines d’application sont les suivants :

– design produits ;
– design d’objets ;
– design industriel ;
– design de mode (fashion design) ;
– design culinaire (food design) ;
– design textile.

 

Ce classement est certes établi de façon subjective et artificielle. Il illustre cependant bien le nombre important de définitions qui peuvent être accolées au terme design, ainsi que la pluralité des métiers qui en découlent.